Blogue d'actualite du blogue et d'ailleurs sur le Web... Blogue mémoire en ligne depuis 2003... Précurseur en son genre, ce "blogue de liens" existe depuis la nuit des temps (en âge blogosphèrique). À sa naissance il participa aux grandes lignes de l'infernale blogosphère, puis des remous virtuels le firent tanguer sans arriver à le faire sombrer. Il se retrouva en ces eaux paisibles d'où il vogue désormais sans peine ni tracas...

28 avril 2005

Le blog considere comme nombriliste

"Où le nombril se donne aussi métaphoriquement à voir est dans la pratique, en voie de rapide expansion, des «blogs». Il paraîtrait que l'une des manies les plus envahissantes chez nos chères têtes blondes est de se raconter à l'envi sur les lucarnes des ordinateurs personnels. Le plus passionnant serait cette action même de rédiger son journal à l'usage d'un grand nombre et non de lire les journaux que les autres proposent. «Moi, personnellement, je» est ce qui paraît aujourd'hui de plus intéressant. Il fut un temps où le journal intime méritait tout à fait cette épithète, car il n'était destiné qu'à celui ou celle qui le rédigeait (je ne parle pas de ces journaux composés à l'usage des générations à venir, à l'exemple de celui de Gide, et qui relèvent d'un certain genre littéraire). Le keepsake des jeunes filles ne devait être gardé que pour elles-mêmes. Il en va tout autrement aujourd'hui. Le blog est l'un des outils de l'exhibitionnisme généralisé, qui est peut-être plus impérieux encore que le voyeurisme qui est censé lui répondre. Montrer est davantage générateur d'émotion que regarder. C'est ce que me fait comprendre ma jeune amie quand je la complimente sur la perfection de sa cicatrice ombilicale."

Source : La Libre Belgique Le nombril de mon monde.

Aucun commentaire: