Blogue d'actualite du blogue et d'ailleurs sur le Web... Blogue mémoire en ligne depuis 2003... Précurseur en son genre, ce "blogue de liens" existe depuis la nuit des temps (en âge blogosphèrique). À sa naissance il participa aux grandes lignes de l'infernale blogosphère, puis des remous virtuels le firent tanguer sans arriver à le faire sombrer. Il se retrouva en ces eaux paisibles d'où il vogue désormais sans peine ni tracas...

04 novembre 2004

L'oeuf et la poule

Qui a mangé la baleine qui a mangé Jonas qui a mangé la baleine qui a mangé Jonas qui a mangé la baleine qui a mangé Jonas...?
Quelle question !
Via Del.icio.us

"Iona quitte la ville mais il ne lui tourne pas le dos, il s'installe à l'est de Ninive, donc pas sur la route du retour. pour lui, il n'existe plus ni lieu de départ ni maison. Sa patrie est devenue la parole que Dieu a mise dans sa bouche, et maintenant qu'elle est périmée, il sent lui aussi qu'il n'est qu'un résidu, une attente. Et une belle plante de ricin se met à pousser, le qiqayon ..."
Erri De Luca, "Quatre pas avec Ionas/Jonas", in Noyau d'Olive, 2002, traduit de l'Italien par Danièle Valin, 2004, Arcades, Gallimard

Aucun commentaire: