Blogue d'actualite du blogue et d'ailleurs sur le Web... Blogue mémoire en ligne depuis 2003... Précurseur en son genre, ce "blogue de liens" existe depuis la nuit des temps (en âge blogosphèrique). À sa naissance il participa aux grandes lignes de l'infernale blogosphère, puis des remous virtuels le firent tanguer sans arriver à le faire sombrer. Il se retrouva en ces eaux paisibles d'où il vogue désormais sans peine ni tracas...

22 octobre 2004

Monologue de blogueur

J'étais assis dans le bus et je me disais pourquoi ne puis-je pas me parler à haute voix ?
Mon voisin dit dans son coeur
[c'est à dire en silence] :
- Qui a dit que ce serait impossible? Si, c'est possible !
- Mais comment ?
- Fais semblant de parler à quelqu'un, et continue ainsi.
- Alors il faudra que je parle aussi à la place de l'autre, c'est difficile, est-ce possible ?
- Oui, exactement comme tu le fais maintenant, continue !
- Tu as raison. Je peux me parler à haute voix. Tu m'en donnes la force intérieure.
- Bravo! continue. Tu peux même parler aux autres de cette façon.
- Aux autres? Ah non, quand même pas.
- Regarde autour de toi. Ceux qui sont assis en silence se parlent à eux même, et ceux qui parlent ensemble font la même chose, mais à haute voix. Sinon
[c'est à dire s'ils dialoguaient vraiment], pourquoi leurs paroles n'évoluent jamais vers un dénouement ?

Mohammad Akbar Boushahri, 17 octobre, sur le blog Dar Asr-e Zolmat (à l'ère de l'oppression).

Aucun commentaire: