Blogue d'actualite du blogue et d'ailleurs sur le Web... Blogue mémoire en ligne depuis 2003... Précurseur en son genre, ce "blogue de liens" existe depuis la nuit des temps (en âge blogosphèrique). À sa naissance il participa aux grandes lignes de l'infernale blogosphère, puis des remous virtuels le firent tanguer sans arriver à le faire sombrer. Il se retrouva en ces eaux paisibles d'où il vogue désormais sans peine ni tracas...

25 octobre 2004

En revenant du Tibet

Quand un ami rentre du Tibet, il vous ramène des bouts de ficelles multicolores nouées sur un invisible talisman qu'il appelle "mala", un moulin à prière qui tourne à vide car les paroles sont restées là bas, des photos d'enfants bien emmitoufflés qui exhibent une jolie paire de fesses à l'air. Si votre ami est un peu original il vous ramènera quelques poils de Yak, sinon il se mettra en frais pour une tenture boudhiste 100% artisanale. De toutes façons vous n'échapperez pas à l'avalanche de photos de monastères perchés dans la haute montagne ni aux figures de moines souriants qui ressemblent tous au Dalaï Lama.

Et on finit par se demander ce qu'est l'art tibétain, et s'il y a jamais eu des artistes tibétains, et quel regard ceux d'aujourd'hui portent sur tous ces clichés qui obsèdent le touriste.

Merci à Miss information qui nous met sur la piste et nous signale cette exposition d'art contemporain tibétain sur asian-art.
"He sits and gazes with a song upon his lips
While his yak herds graze: he and they
Are a part of that immense grassy waste
That stretches desolate where wild winds rage.

All through the day he sings: all else about
Him as if glued to his hoarse voice.
Strange melancholy sails on the sea of grass
At times outsung by the wind's howling song."

The Nomad (extrait), Gyalpo Tsering.

Aucun commentaire: