Blogue d'actualite du blogue et d'ailleurs sur le Web... Blogue mémoire en ligne depuis 2003... Précurseur en son genre, ce "blogue de liens" existe depuis la nuit des temps (en âge blogosphèrique). À sa naissance il participa aux grandes lignes de l'infernale blogosphère, puis des remous virtuels le firent tanguer sans arriver à le faire sombrer. Il se retrouva en ces eaux paisibles d'où il vogue désormais sans peine ni tracas...

23 octobre 2004

Bloguer ou l'art de cultiver des narcisses

Des narcisses ? Belles fleurs, certes, mais ça coûte cher. Du côté des blogs, le narcissime c'est gratuit, ça entretient la forme ; ça vous donne pas non plus des rides apparentes chaque matin en évitant l'épreuve du passage devant la glace. Blogueuse-victime de narcissisme ? Bien sûr que j'en suis une. Je me crois importante alors que ce bas monde se moque bien de ce que j'écris. Et je cultive donc les narcisses sans la main verte qui va avec (pratique et propret).

Les plus grands de ce monde fréquentent tous les toilettes, meurent bien un jour et arrivent même à marcher dans la rue en slalomant entre les crottes de chiens. Les démasquer (les stars, pas les chiens) alors sans se cacher derrière sa cape de Columbo ou d'Inspecteur Gadget est un jeu parisien ou tropézien qui là aussi n'est pas ruineux. Le celebrity spotting est un tableau de chasse que l'on peut constituer avec un petit calepin, beaucoup d'acuité visuelle, un brin de jugeotte... Oui, l'autre jour, j'ai bien croisé Pierre Perret sur l'avenue des Champs-Elysées faisant la queue comme les autres devant un cinéma. C'est que le bougre arrive encore à patienter dans une file d'attente. Ca m'était sorti de la tête cette idée-là pour les étoiles non éphémères.

Amie blogueuse, si tu veux aussi planter des narcisses, tu peux t'adonner au sport qui ne fait pas mal aux cuisses, à savoir : qui fait un lien vers ton blogue avec un petit truc qui vient de fleurir en plein automne et que tu peux encadrer sur ton blog entre ton email, ton compteur de gens déambulant sur tes pages et la petite étoile filante dans la nuit : j'ai nommé le Who Links To Me.
Après ça, ne pas trop s'étonner si les narcisses sont resplendissantes ou fanent à la vitesse du Substral ou autre substitut de repas végétal...

Merci bien au terreau de nous épargner d'arroser constamment!

Aucun commentaire: