Blogue d'actualite du blogue et d'ailleurs sur le Web... Blogue mémoire en ligne depuis 2003... Précurseur en son genre, ce "blogue de liens" existe depuis la nuit des temps (en âge blogosphèrique). À sa naissance il participa aux grandes lignes de l'infernale blogosphère, puis des remous virtuels le firent tanguer sans arriver à le faire sombrer. Il se retrouva en ces eaux paisibles d'où il vogue désormais sans peine ni tracas...

16 octobre 2004

Avez-vous donne votre ame en ligne a Google ?

En moins de 10 ans, le marché de l'informatique s'est tourné vers le Web d'une manière presque irréversible. L'Internet est un environnement de pratiques de masse : on y achète, on y consomme, on y loue, on s'y exprime, on y échange, on y compare, on y drague... La liste semble longue et le nombre de consommateurs/clients est surmultiplié, internationalisé d'où l'avantage pour bien des entreprises d'y investir à moindre mesure pour des résultats escomptés rêvés et rêveurs.

Dans cet univers, Google joue un rôle-phare et s'y impose incontournable : le moteur de recherche de la firme californienne est bien non seulement le plus utilisé mais tient aussi à être le seul utilisé par bien des personnes, au risque d'ignorer une majeure partie du Web. Ne pas être ou être mal référencé dans Google et c'est l'hécatombe économique ou d'estime pour les webmestres. Pire, c'est être condamné à l'anonymat du Web.

Mais Google a dépassé le cap du moteur de recherche, il se positionne comme maître du Web et joue sur la praticité d'outils qui s'avèrent vite indispensables : entretenez votre réseau relationnel avec Orkut, exprimez-vous avec un blogue grâce à Blogger, correspondez grâce à une boite aux lettres électroniques grande capacité (Gmail), classez vos photos en ligne avec Picasa, cherchez dans votre disque dur via Desktop Google et essayez de gagner quelque menue monnaie avec AdSense (si vous êtes webmestre ou bloggueur).

Google est devenu un intégrateur total du Web, un penseur à votre place du côté pratique : la firme agit souvent par marketing viral (chaque apparition de nouvel outil ou fonctionnalité signée Google est relayée par la Presse en ligne et les bloggers), la praticité indéniable et la gratuité.

Les 3 arguments s'entretiennent et forment un cercle presque parfait qui cherche à signifier à l'internaute : sans Google, point de salut sur le Web... Saurons-nous faire sans ?

Source : Google: selling your soul in pieces?.

Aucun commentaire: