Blogue d'actualite du blogue et d'ailleurs sur le Web... Blogue mémoire en ligne depuis 2003... Précurseur en son genre, ce "blogue de liens" existe depuis la nuit des temps (en âge blogosphèrique). À sa naissance il participa aux grandes lignes de l'infernale blogosphère, puis des remous virtuels le firent tanguer sans arriver à le faire sombrer. Il se retrouva en ces eaux paisibles d'où il vogue désormais sans peine ni tracas...

29 mai 2004

Iran's sismoblog

A 21h45, Pesar-e-shomâli (le garçon du nord) donne des nouvelles qui se veulent rassurantes sur son blog. En fait, il retranscrit les recommandations formulées par une organisation non gouvernementale de jeunes du "Livre du Nord Vert" qui lui transmettent les nouvelles en flot continu. En substance : " Gardez votre sang froid pour vous rendre utiles dans l'organisation des secours aux sinistrés. Les communications téléphoniques sont perturbées et les lignes surchargées, il est demandé aux personnes qui résident à l'étranger et en dehors des zones sinistrées de limiter leurs appels et de ne pas s'inquiéter pas pour leurs proches. Bien que le tremblement de terre ait été ressenti sur un très vaste périmètre, il n'a pas été trop dévastateur. Les dégâts sont limités, et il y a peu de victimes. Si vous avez des amis alpinistes qui seraient en mesure d'aider les soldats qui iront dans les villages éloignées en montagne, prévenez les. Dites leur de ne pas emporter trop de bagages personnels, mais des vivres, des médicaments, des pansements, des couteaux, des pioches, de l'eau, des lampes de poches dans de simples sacs à dos."


A 23h57 sur le blog de Z8tun (prononcer zeitoun c'est à dire olive) : "Quel tremblement de terre! J'étais en train d'écrire sur le balcon, j'ai senti la table bouger, j'ai eu peur, je me suis levée, j'ai failli tomber... ça a duré très longtemps. Maintenant tous les voisins sont dehors, quelques uns veulent rester dehors pour dormir...Dans notre rue une femme qui avait eu très peur, est sortie toute nue et pleine de mousse de savon de son bain, comme ça dans la rue. Il a fallu que son mari aille lui chercher des vêtements...Certaines sont sorties toutes pâles, elles se sont quand-même maquillées mais tout de travers à cause de leur hâte et de la peur, je ne les reconnaissais plus... )"

Sur Ketâbdâr on trouve tous les conseils sur la conduite à tenir avant, pendant et après un tremblement de terre.

à 18h05, Shabah nous disait qu'à Téhéran il y a eu plus de peur que de mal, mais qu'on ne sait encore rien des dégâts et des victimes dans le Nord. Tout le monde est dans la rue, et les gens essayent de surmonter leur peur en faisant des blagues du genre : "Il sa suffi que l'anniversaire de la mort du Imam Hassan Askari, soit institué comme un deuil public, et voilà le résultat : un tremblement de terre !"
Pour sa part Shabah prend cela avec bonne humeur : "Les gens sont devenus socialiste, plus personne ne pense à sa fortune et ses biens, les gens sont devenus aimables et solidaires, et plus personne ne se préoccupe de la tenue des femmes. Finalement, ce tremblement de terre est une bonne affaire"

Les commentateurs de Shabah sont nombreux et donnent aussi des nouvelles. Vers minuit et demi, une vigtaine de morts et 200 blessés, mais l'heure est surtout au repérage des villages qu'il faut secourir; une centaine, dont 40 environ sont inaccessibles. D'autres commentateurs disent que ce n'est pas comparable avec le séisme terriblement meurtrier de Bam où à peine une heure après le tremblement de terre, les blessés étaient entassés dans des camions pour être transportés à l'hopital.

Il n'empêche qu'à Téhéran, les gens s'apprêtent à camper dehors pour la nuit, par crainte de nouvelles secousses.

Aucun commentaire: